Quel est le prix d'une photo et d'un photographe

Comment le tarif d’une prestation est calculé ?

 

C’est l’une des question que je reçois souvent de ma clientèle. C’est même la première.

Derrière une prestation photographique se cache bien plus que la présence du photographe le jour du shooting.

 

Pour l’administration fiscale, il y a un taux horaire à respecter que vous fassiez du reportage, de la photo culinaire, de la photo maternité ou famille. Le client doit s’attendre à ce que les tarifs des photographes professionnels respectent la règlementation en vigueur. À savoir :

 

  • 150 € TTC / heure pour les reportage mariage, baptême, anniversaire,

  • 0,60€ voire 1€ du km pour les frais de déplacement. Cela dépend le type de véhicule utilisé,

  • 175 € TTC / heure pour le photographe en studio équipé.

 

Après une séance photo, il y a ce qu’on appelle la post production (le tri des images, l’editing, le traitement des images, les retouches éventuelles). Cette étape peut prendre beaucoup de temps. Il y a, en plus de ça, le temps du fonctionnement d’une entreprise.

 

Chaque prestation a un coût qui prend en charge aussi bien les moyens humains, matériels que le temps passé. C’est la raison pour laquelle les photographes sérieux considèrent qu’un tarifs entre 900 et 1500 € / jour est le minimum pour gagner leurs vies en prenant en compte toutes les charges et les impôts et taxes.

 

Exemple concret : un photographe demande 1000 € pour un mariage. Il travaillera 1 journée puis une autre journée pour trier, éditer et développer chaque image. 1 autre jour sera consacré à tous les contacts avec son client, faire sa facturation, etc.

Avec les taxes, il aura 30% de bénéfice soit 178 € par jour. Les photographes dépassent souvent les 9 heures / jour selon le syndicat des photographes.

 

Il y a un stage très intéressant sur ce sujet que je vous recommande d'ailleurs au jeune photographe pour découvrir le métier de photographe autrement : https://amaconseils.com

 

 

Et les tirages photos ?

 

Là aussi, l’administration fiscale fixe un prix. Pour une photo papier, cela dépend bien sûr de sa taille mais aussi avec quel type de machine il a été réalisé (certains photographes tirent leur photo papier avec une imprimante de salon) ainsi que la qualité du papier.

 

Comment se fait-il que les prix peuvent passer du simple au double suivant les photographes ?

Tout dépend de la qualité du tirage. Plus le papier est fine art (ce que je recommande) plus son prix est élevé. Ces tirages sont connus pour leur qualité et leur résistance au temps qui passe.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram